Le WWW à l’Elysée…

7 octobre 2009

arobaseEn ce moment, tout laisse à penser qu’internet n’est pas le bienvenue du coté gouvernement, en effet avec la loi Création et Internet plus connue sous le nom hadopi, le gouvernement cherche à légiférer « le tout-à-l’égout de la démocratie« .

Internet, le web, un média encore relativement jeune mais qui évolue à vitesse grand V. Nos dirigeants n’en avaient pas pris la pleine mesure, c’est chose faite.

La guerre est déclarée aux méchants pirates, même si finalement se ne sont pas les « voleurs » qui en souffriront le plus, et je pense déjà à ces pauvres familles à la connexion suspendue…

Et puis tout le monde en prend pour son grade, la presse en ligne se voit couper l’herbe sous les pieds, les jeux d’argents en ligne vont être légalisés et sélectionnés par une autorité administrative indépendante, un peu comme celle qui va vous couper votre accès…

Et oui, il faut croire qu’internet c’est gênant pour les dirigeants, ce n’est pas contrôler et chaque faux pas est sanctionné par un « Buzz ». On a pu le voir il y a peu de temps avec Monsieur Hortefeux et son dérapage linguistique, qui en quelques jours à pris des proportions énormes. Monsieur Hortefeux voyer avec Madame Albanel pour un pare-feu Open Office…

Et oui le Web ça va très vite et sûrement trop pour notre gouvernement et leurs Lobbys. Alors du coté de l’Elysée, on a mis les petits plats dans les grands, un site pour la première dame et bientôt un compte Twitter. Le général de Gaulle doit se retourner dans sa tombe, vous imaginez le débarquement annoncé sur twitter… ça n’aurait pas fonctionné, le général ne savait pas écrire à la méthode SMS…

Il y a aussi le compte facebook de monsieur le président qui totalise à l’heure actuelle pas moins de 163 723 fans, c’est beaucoup moins bien qu’Obama mais c’est quand même honorable. A l’INSEE ils s’embêtent plus pour la côte de popularité des politiques, ils font comme tout le monde, ils comptent les fans sur facebook, c’est moins cher que le téléphone.

Oui mais attention tout n’est pas gratuit sur internet !

Publicités